Les autres points chauds de la saison 2014

Les autres points chauds de la saison 2014

Le dernier Grand Prix de la saison ne va pas se résumer au duel Hamilton/Rosberg. Certains pilotes et écuries ont encore des choses à prouver avant de partir en vacances.

Williams veut une victoire

Williams est quasiment assurée de finir la saison à la troisième place du championnat, derrière Mercedes et Red Bull. Il faudrait en effet un mauvais concours de circonstances pour que Ferrari rattrape ses 44 points de retard, même avec la règle des points doublés. Mais, pour parfaire une saison déjà très belle, l’écurie anglaise, qui compte sept podiums, veut remporter la victoire à Abu Dhabi. «Ce qu’a accompli l’écurie depuis l’année dernière pour renverser la situation est fantastique, reconnaît Claire Williams. Je suis fier d’eux et cette troisième place est déjà une récompense. Mais ce serait merveilleux de terminer l’année par une victoire. Je crois même que nous serions déçus si nous ne gagnons pas une course, même si l’on doit se souvenir d’où l’on vient. Les Mercedes seront comme d’habitude difficiles à battre, mais pourquoi pas ?»

Vettel veut partir en beauté

Sebastian Vettel a plutôt de bons souvenirs d’Abu Dhabi : «C’est ici que je suis devenu champion du monde pour la première fois, en 2010, avec ma F1 préférée, la RB6. C’est un moment que je n’oublierai jamais.» Et l’Allemand s’attend à vivre ce week-end encore de grandes émotions puisque ce sera son dernier Grand Prix avec Red Bull. «Nous avons vécu de grandes choses ensemble et je compte bien profiter de ces derniers instants passés ensemble, et pourquoi pas, si possible, finir avec un podium.» Il est vrai que l’on n’a pas souvent le quadruple champion du monde parmi les trois premiers cette saison, seulement quatre fois. Et il a été globalement dominé par son coéquipier, Daniel Ricciardo, vainqueur de trois courses. L’Allemand n’a jamais réussi à s’habituer à sa nouvelle monture et son système hybride. Avant de rejoindre Ferrari, l’Allemand veut partir sur une bonne note.

Grosjean veut finir dans les points

La saison en enfer de Lotus va bientôt arriver à son terme. Quatrième force du plateau l’année dernière, Lotus est tombée au dixième rang en 2014, et a plus souvent combattu avec les Sauber qu’avec les Mercedes. Avant le dernier Grand Prix, l’écurie d’Enstone compte seulement dix points, huit marqués par Romain Grosjean, deux par Pastor Maldonado. Comme avant chaque course, le Français clame sa bonne volonté : «J’espère que nous obtiendrons le meilleur résultat possible. Avec Pastor (Maldonado), nous allons tout donner.» Même si Lotus s’est désormais tournée vers 2015, le Français compte sur «quelques nouvelles pièces qui devraient nous donner un peu plus de puissance. Nous voulons créer une ambiance positive pour passer l’hiver.» Pour le Vénézuélien, la clé vient des qualifications : «Nous avons un bon rythme en course, il faut donc partir le plus haut possible sur la grille. Si nous sommes dans les douze premiers, nous pourrons viser les points.»

Raïkkönen veut battre Alonso

Parmi tous les duels internes, l’un des plus déséquilibrés cette année a sans doute été celui chez Ferrari. En 18 courses, Kimi Räikkönen n’a devancé Fernando Alonso que deux fois, en Belgique et en Italie. Le Finlandais, pour son retour dans la Scuderia après son titre en 2007, n’est jamais monté sur le podium, a marqué seulement 53 points, loin des 157 de l’Espagnol, et son meilleur résultat reste une quatrième place à Spa. Forcément déçu par ses prestations, malgré un léger mieux au Brésil, le Finlandais a donc une dernière occasion de dominer son prestigieux coéquipier, même si cela ne lui fera pas oublier ses déconvenues. «Bien entendu, ce fut une année difficile, a-t-il commenté. Mais nous avons tout de même appris des choses cette année, et cela nous aidera pour l’avenir. Ce n’est certes pas très amusant lorsque vous enchaînez les courses difficiles, mais c’est ainsi que ça se passe parfois en F1. Nous devons continuer à croire en ce que nous faisons.»